Développement mobile : plus petit et plus contraignant ?

Posté le 05/03/2015 dans la rubrique Conseils de RH

Développement



Mise à jour au 10.03.15

 

C’est à l’occasion du Mobile World Congress 2015, salon mondial de la téléphonie mobile qui s’achève aujourd’hui à Barcelone, que nous avons souhaité faire un point sur le développement des applications liées à nos chers smartphones. Contraintes, avantages mais également outils suggérés sont au programme de cette semaine.

 

 

Quel smartphone pour dominer les autres systèmes d'exploitation ?

 

  • C’est indéniable, les smartphones sont aujourd’hui dans notre vie quotidienne. Avec une hausse des ventes de ces derniers de plus de 15 millions d’unités entre 2008 et 2014 selon une étude GFK (dont vous pouvez retrouver des statistiques sur ZDnet), nos smartphones sont devenus indispensables.

 

  • Réel marché, il est nécessaire de comprendre les enjeux liés au développement des applications. Que l’on soit plutôt Android, Windows ou Apple, chaque OS a ses spécificités.

 

  • Aujourd’hui, on compte trois principaux axes de développement : iOS, Android et Windows. Même si d’autres systèmes d’exploitation sont également sur le marché, il s’agit là des principaux concurrents.

 

  • Chaque forme ayant sa propre logique et son propre langage.

 


Il est d’ailleurs possible aujourd’hui de se rendre compte de l’étendue des principaux OS :

 

Répartition OS smartphones mobiles

  • Une chose apparaît comme évidente : Android occupe aujourd’hui plus de 75% du marché. Adaptables et disponibles chez de nombreux constructeurs (Samsung, Motorola ou Sony entre autres), les smartphones l’accueillant connaissent une grande variété de prix permettant de séduire des consommateurs aux budgets variés.

 

  • En second plan, on retrouve les smartphones fonctionnant sur iOS. A l’inverse d’Android connaissant une croissance constante, ceux-ci restent stables, cherchant à garder une clientèle fidèle.

 

  • De nombreux débats agitent par ailleurs la toile sur les avantages et inconvénients des smartphones Android et iOS. La principale différence est l’habitude d’utilisation de chacun : les différentes plateformes offrent des interfaces particulières pour des usages différents.

 

  • Enfin, un dernier système d’exploitation développé par Microsoft, qui peut à son tour attirer l’attention. Peu de ventes au compteur, il est néanmoins un acteur important du marché, ou du moins en devenir. Grâce à de récentes innovations, telles qu’une plateforme de recharge sans connexion filaire au téléphone chez Nokia, ou encore plus récemment l’ouverture d’un réseau dédié aux professionnels, Windows est un cas particulier, qu’il est nécessaire de surveiller.

 

 

Quels outils de développement pour mobile choisir ?

 

  • Lorsqu’il s’agit de créer une application, la question des outils à utiliser se pose rapidement. Le développement d’un site internet et celui d’une application ne font pas appel aux mêmes méthodes : le développement mobile demande une démarche particulière, qui doit répondre à de nombreuses contraintes liées la plupart du temps aux OS (contraintes de taille, de poids, ou encore financières - certains stores dont iOS demandent d’acheter une licence de développement pour pouvoir y figurer).

 

  • Avant de choisir les langages de développement, il est nécessaire de choisir le type d’application que l’on souhaite développer. Dans ce milieu, il est possible de différencier deux types de développement : le développement natif et le développement hybride.

 

 

Mais alors, quelles différences pour quels résultats ?

 

  • Le développement natif est un développement adapté à chaque OS. Il permettra d’accepter l’ensemble des contraintes imposées, tout en permettant une expérience utilisateur optimale. Reconnu comme une valeur sûre, mais également comme un outil indispensable pour réaliser la meilleure application qu’il soit, le natif est aujourd’hui privilégié par les développeurs. Malgré tout, il est un inconvénient de taille : pour une mise à disposition sur l’ensemble des smartphones, il sera nécessaire de développer des codes différents, adaptés à chaque systèmes d’exploitation (Objective-C pour iPhone, JAVA pour Android, ou encore C# pour Windows).

 

  • La solution hybride quant à elle apparaît comme une solution à moindre coût : créer une application via du code HTML5 / CSS permettra d’économiser en coût de développement : le code étant identique pour l’ensemble des canaux, le temps de développement en sera réduit.
    Mais l’application hybride connaît elle aussi des inconvénients, en commençant par les performances : le code natif permet d’accéder à des performances optimales, ce qui n’est pas le cas d’un code web. Par ailleurs, les différents smartphones ne fonctionnent pas de la même manière : l’affichage ou l’accès à des fonctions avancées sont typiques à chaque support. Le code web trouvera alors ses limites dans l’expérience utilisateur qui est offerte.



Mais alors, lequel privilégier et comment développer ?

 

  • Le choix se fait en fonction des besoins de l’entreprise : quel budget est consacré à l’application ? Sur quelles plateformes doit-elle être développée ? Il sera bon de connaître les enjeux d’une application avant son développement.

 

  • Il existe plusieurs outils de dévleloppement mobile : Visual Studio (Windows), Xcode (iOS), Android Studio (Android) pour le développement natif, ou encore Eclipse, Mosync, QT Creator pour du développement multiplateforme.

 

Afin de mieux connaître les habitudes de ses utilisateurs, developpez.com a réalisé un sondage regroupant les principaux outils utilisés, courant 2014.

 

Voyons tout d'abord les langages :

 

Langage développement mobile

 

 

Easy Conseil : Les principaux langages tels que HTML5 sont connus de tous. Mais attention, un autre langage « Swift », dernier du graphique a fait son apparition, il remplacera bientôt Objective-C !


Un autre sondage a également eu lieu, concernant les différents outils qui sont privilégiés par la communauté. Nous pouvons en voir le résultat ici :



Outils développement informatique mobile

Bien sûr, la liste présentée ici n’est pas exhaustive.

 

 

Easy Conseil : Pour votre veille, il est important de connaître les différents outils récents, dont IntelliJ et Android Studio, qui sont à ce jour de plus en plus recherchés par les recruteurs

 

  • Une chose est sûre, le développement hybride continue à gagner du chemin. Selon la société Gartner, le développement hybride concernera 50% des applications en 2020.

 

  • Aujourd’hui un réel débat se crée autour du développement natif et hybride. Chacun connaît de nombreux avantages, mais également beaucoup d’inconvénients. Il sera donc nécessaire de comprendre le but de l’application, s’il s’agit d’une simple présentation ou d’une application plus gourmande, pour pouvoir choisir au mieux la technologie et les outils à utiliser.

 

 

Chez Easy Partner, nous restons à l’affût de l’évolution de ce type de marché pour mieux s’adapter et mieux vous renseigner. Nous proposons régulièrement des offres portant sur le développement mobile, qu’il soit iOS, Android ou Windows. Vous pouvez d'ailleurs consulter des offres pour développeur iOS ainsi qu'Android pour une mission en Freelance.


Auteur : Anaïs DEMANGEON
Senior Talent Engineer - Spécialiste IT / Broker Freelance
Retour

Rejoignez-nous


Rechercher dans le texte


Easy Partner est un cabinet de recrutement informatique et web sur Paris, Aix-en-Provence, Marseille. De nombreuses offres d'emploi informatique et freelances : développeur web, développeur PHP, symfony, zend, développeur JAVA SWING, développeur J2EE spring hibernate struts, développeur Javascript, développeur C++, développeur Mobile IOS et Android, administrateur Linux, administrateur Windows, administrateur Solaris, ingénieur système, ingénieur télécoms, ingénieur réseau, ingénieur intégrateur, ingénieur support Apache, ingénieur support Tomcat, ingénieur support Jboss, architecte web, architecte réseau, chef de projet digital, chef de projet MOE, chef de projet AMOA, analyste fonctionnel, chef de projet web, directeur recherche et développement, ingénieur .NET, ingénieur C#, développeur J2EE embarqué.