French Tech Aix-Marseille Labellisé !

Posté le 14/11/2014 dans la rubrique Actus et tendances

Emploi



Mise à jour au 06.03.15

C'est désormais officiel, la candidature de la métropole Aix-Marseille a été labellisée par Axelle LEMAIRE !

Après des mois de travail acharné, c'est la reconnaissance du dynamisme et de l'attractivité de deux territoires, ceux du Pays d'Aix et de la Métropole marseillaise qui se voient là primés.

Ce sont donc neuf accélérateurs qui composent pour l'heure cette candidature : Aix-Marseille (bien sûr), Lyon, Grenoble, Nantes, Montpellier, Lille, Rennes, Bordeaux, Toulouse (dont on peut voir les différents logos sur la carte).

Carte FrenchTech

Pourquoi obtenir le label French Tech et à quoi ça sert ?

 

  • En deux mots, l'objectif est de faire de la France une pépinière à start-up, pour rivaliser avec les plus grandes places internationales, comme la fameuse Silicon Valley. Il s’agit d’une récompense pour les villes les plus prometteuses sur le terrain de l’emploi et du numérique.

 

  • Pour Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, l'objectif est de « valoriser les écosystèmes existants afin d’impulser un mouvement local, mais aussi de les fédérer pour créer un réseau national ». Il s’agit de « valoriser l’ensemble des écosystèmes, afin que les investisseurs internationaux voient la France comme une nation innovante, un acteur incontournable du numérique, qui dispose d’un écosystème vibrant et dynamique. »

 

  • Au niveau local, lorsque des start-up s’installent, cela crée une poche d’innovation qui a un impact sur tout le reste de l’économie.

 

 

  • De plus, faire partie d’un écosystème facilite l’accès au financement, à la commande publique et privée, qui permettent de faire croître leur start-up. Or 68 % des emplois créés tous les ans le sont par 8 % seulement des entreprises.

 

  • Le label FrenchTech ne donne cependant pas le droit à une aide financière. Il s’agit d’une distinction uniquement. Néanmoins, l’objectif d’une telle démarcation est d’encourager d’autres entreprises à s’installer sur les lieux convenus.
    Il s’agit par ailleurs d’un processus de mise en réseau : les villes labellisées French Tech auront d’ici peu une importance internationale, attirant les plus grands investisseurs. C’est à travers les différents événements où l’on retrouve l’organisation de la French Tech, que la reconnaissance de cette dernière s’exerce. On peut noter récemment la participation au MWC de Barcelone.

 

 

 

  • Pour ce qui est d’Aix-Marseille en particulier, le numérique représente « près de 40 000 emplois », selon Céline Souliers, directrice de l’incubateur de la Belle-de-Mai. L’environnement dans lequel nous travaillons aurait par ailleurs un effet positif sur les innovations créées ! (serait-ce le soleil qui nous tape sur la tête ? dans tous les cas il y fait bon vivre !)

 

  • Pour résumer, cette initiative doit aider les start-up à se développer en créant un écosystème favorable, leur donner accès aux financements et à des clients grands comptes.

 



De nombreux évènements verront le jour dans les semaines à venir, restez connectés, nous vous tiendrons informé des actualités à venir.

… Qui a dit que l'on ne pouvait pas créer d'entreprise en France ? :)

 

 

Également sur le Easy Blog :


Auteur : Julien BROUE
Co-fondateur / Chasseur de têtes - Spécialiste éditeur de logiciels
Retour

Rejoignez-nous


Rechercher dans le texte


Easy Partner est un cabinet de recrutement informatique et web sur Paris, Aix-en-Provence, Marseille. De nombreuses offres d'emploi informatique et freelances : développeur web, développeur PHP, symfony, zend, développeur JAVA SWING, développeur J2EE spring hibernate struts, développeur Javascript, développeur C++, développeur Mobile IOS et Android, administrateur Linux, administrateur Windows, administrateur Solaris, ingénieur système, ingénieur télécoms, ingénieur réseau, ingénieur intégrateur, ingénieur support Apache, ingénieur support Tomcat, ingénieur support Jboss, architecte web, architecte réseau, chef de projet digital, chef de projet MOE, chef de projet AMOA, analyste fonctionnel, chef de projet web, directeur recherche et développement, ingénieur .NET, ingénieur C#, développeur J2EE embarqué.