Trouver un emploi par un cabinet de recrutement : Questions/Réponses

Posté le 25/06/2015 dans la rubrique Actus et tendances

Entreprise Emploi Easy Partner



Précédemment sur le blog, nous avons présenté le métier de recruteur. Lorsque l’on est une entreprise cherchant un nouveau collaborateur, le métier de chasseur de têtes paraît évident. Mais alors qu’en est-il lorsque l’on est candidat ? Nous avons sélectionné des questions pour mieux comprendre notre activité.

 

 

Je cherche un emploi, je ne me fais pas « chasser »

 

  • Lorsque l’on est recruteur, une présentation s’impose. « Recruteur informatique », « chasseur de têtes », les termes employés peuvent être mal interprétés. Parler de « chasse de têtes » signifie chercher les meilleurs profils en fonction d’un type de poste ou d’un besoin.

 

  • Ne nous méprenons pas : chercher le « meilleur » ne signifie pas forcément une personne compétente sur tout, seulement la meilleure « correspondance » avec les besoins du clients. Mené par une mauvaise image, le métier de recruteur a bien changé et est désormais loin des stéréotypes que l’on s’en fait.

 

  • Jeunes, dynamiques, souvent en petites équipes, les cabinets de recrutement sont à taille humaine et mettent tout leur savoir-faire en oeuvre pour être à votre écoute et vous proposer de belles opportunités.

 

 

Pourquoi passer par un cabinet de recrutement ?

 

  • Être remarqué par son CV peut être un défi majeur : seules quelques secondes sont consacrées à chacun d’entre eux. Il faut donc redoubler d’efforts pour attirer l’attention de ce dernier et ainsi gagner en visibilité. Sachez que ce n’est pas le cas des cabinets de recrutement !

 

  • Les profils recherchés sont spécifiques, c’est pourquoi les recruteurs spécialisés ne s’attachent pas au design du document présenté, mais bien à l’expérience : le but sera de trouver les points importants à mettre en avant en fonction du poste.

 

  • Les candidatures envoyées par les recruteurs spécialisés sont par ailleurs plus lues par les entreprises que celles envoyées directement. Les recruteurs passant du temps sur chacune d’entre elles, elles deviennent un gage de qualité et sont donc appréciées des entreprises leur faisant confiance.

 

 

Le client est roi, le candidat est prince

 

  • Comme dans beaucoup de domaines, le client est décisionnaire. Néanmoins, les candidats contactés ont leur mot à dire : tout au long du processus de recrutement la personne donne son avis sur le domaine d’activité de l’entreprise, sa situation géographique, mais également le salaire alloué.

 

  • Une fois le processus de recrutement engagé, le postulant est accompagné dans ses décisions mais également dans les différentes étapes d’embauche : présentation de l’entreprise préparation aux entretiens suivi de l’intégration une fois l’embauche faite.

 

  • Du début jusqu’à la fin du processus, le candidat est informé des avancées et des décisions prises par l’entreprise. Par ailleurs, lors de la négociation du salaire, le cabinet de recrutement se pose comme intermédiaire des deux parties, permettant d’obtenir une flexibilité pour faire correspondre les souhaits de chacun.

 

 

Le client en recherche de confidentialité ?

 

  • Une dernière interrogation se fait souvent entendre : pourquoi ne pas nommer le client ? Souvent reproché par les candidats, cette démarche inversée est souvent source d’incompréhension.

 

  • L’anonymat de l’entreprise trouve pourtant plusieurs raisons : 

 

  • Souhait de l’entreprise : certaines entreprises souhaitent garder la confidentialité dans leurs méthodes de recrutement. Il relève donc du secret professionnel de ne divulguer le nom qu’au moment de la présentation du candidat.

 

  • Candidature par le cabinet de recrutement : plus terre à terre, il s’agit de conserver la candidature passant par le cabinet de recrutement. Que ce soit du côté client ou du côté candidat, les informations telles que le nom et les coordonnées sont conservées par le cabinet. C’est en toute transparence que nous vous informons de la situation : un agent immobilier n’indiquera pas l’adresse de ses biens pour éviter que d’autres agences ou simplement clients passent par le propriétaire du bien, il s’agit du même cas pour nos chers recruteurs.

 

Les cabinets de recrutement se distinguent sur plusieurs points des job boards habituels : qualité, accompagnement et services en seront les maîtres-mots.

 

 

« L'accompagnement pour chaque entretien est réel, pertinent et appréciable. »

 

Certains ont déjà sauté le pas : ils n’avaient jamais eu recours aux cabinets de recrutement et pourtant aujourd’hui ils ne le regrettent pas.

 

 

Passer par un cabinet de recrutement est une valeur sûre pour l’entreprise mais également pour le candidat. Nous garantissons l’accompagnement de chaque partie pour faciliter le recrutement. Bien que ces derniers subissent encore une mauvaise image, ils sont aujourd’hui une réelle alternative lorsque l’on cherche un profil adapté ou simplement une offre d’emploi correspondant en tous points à nos attentes.

 

Vous avez d’autres questions ? Nos consultants sont à votre disposition pour pouvoir y répondre !

 

Citation : Elisabeth - Chef de Projet MOE, témoignage de l'accompagnement d'Easy Partner

 

Également sur le Easy Blog :

 


Auteur : Anaïs DEMANGEON
Senior Talent Engineer - Spécialiste IT / Broker Freelance
Retour

Rejoignez-nous


Rechercher dans le texte


Easy Partner est un cabinet de recrutement informatique et web sur Paris, Aix-en-Provence, Marseille. De nombreuses offres d'emploi informatique et freelances : développeur web, développeur PHP, symfony, zend, développeur JAVA SWING, développeur J2EE spring hibernate struts, développeur Javascript, développeur C++, développeur Mobile IOS et Android, administrateur Linux, administrateur Windows, administrateur Solaris, ingénieur système, ingénieur télécoms, ingénieur réseau, ingénieur intégrateur, ingénieur support Apache, ingénieur support Tomcat, ingénieur support Jboss, architecte web, architecte réseau, chef de projet digital, chef de projet MOE, chef de projet AMOA, analyste fonctionnel, chef de projet web, directeur recherche et développement, ingénieur .NET, ingénieur C#, développeur J2EE embarqué.