Mobile World Congress 2016 : un nouveau pas vers le post smartphone

Posté le 02/03/2016 dans la rubrique Actus et tendances





Les plus technophiles d’entre nous ont suivi le Mobile World Congress 2016 du 22 au 25 février, grande messe annuelle sur les technologies mobiles et objets connectés à venir au courant de l’année. Avec plus de 100 000 visiteurs et 2 200 entreprises exposantes dont 189 issues de la French Tech, l’évènement barcelonais n’a pas manqué d’élargir les présentations aux IoT (Internet of Things) dans un contexte où les utilisateurs sont clairement devenus accros à l’utilisation multi-écrans. Focus sur les technologies présentées et les tendances à venir.

 

 

Puissance mobile et smartphones modulaires : le combo gagnant des Sud-Coréens pendant le MWC 2016

 

  • Il est incontestable que les constructeurs sud-coréens LG et Samsung ont réussi à faire parler d’eux par leurs nouveautés mobiles à venir cette année.

 

  • Tout d’abord, LG a frappé fort avec son nouvel étendard, le LG G5, qui est conçu avec un système modulaire permettant de changer les composants du smartphone. Une longueur d’avance donc sur le géant Google et son projet ARA qui avait marqué  les esprits lors de l’édition du Mobile World Congress 2015.

 

  • En face, Samsung a présenté le Galaxy S7 avec sans grande révolution si ce n’est la puissance embarquée et la technologie Vulkan, permettant d’exécuter des applications et des jeux nécessitant une grande quantité de puissance pour les faire tourner. Pour dire, cette nouvelle technologie permettra de dépasser la puissance de certains ordinateurs classiques.

 

  • Enfin, grandes stars l’an dernier et pourtant quasi absentes cette année, les smartwatches ne profitent plus de la dynamique connue dès leur lancement, au profit d’une domination nette de la firme de Cupertino Apple.

 

 

La réalité virtuelle, l’autre grande tendance du Mobile World Congress 2016

 

  • L’autre grande tendance à venir cette année est l’arrivée des casques de réalité virtuelle. Technologie innovante annoncée au départ avec l’Oculus Rift, c’est désormais un segment sur lequel les constructeurs veulent se développer afin de proposer une nouvelle expérience utilisateur. D’abord Google Glass, puis Oculus Rift, les Gear VR s’intègrent également dans cette niche à exploiter.

 

  • Incontestablement, c’est la conférence de Samsung qui aura marqué les esprits avec un Mark Zuckerberg, tout sourire, marchant entre les rangs de journalistes captivés par la technologie Gear VR présentée par le Sud-Coréen. Bon nombre de commentateurs évoqueront une image digne d’un Goerge Orwell, d’autres le début de nouvelles créations applicatives à venir.

 

  • La frontière entre le réel et le virtuel tend donc à s’effriter, à chacun d’y trouver son salut. Absente lors du MWC 2016, Hololens de Microsoft promet également de nouvelles perspectives applicatives et pose la question des opportunités à saisir dans ce nouveau segment. Pour exemple, la chaîne cryptée Canal+ a annoncé vouloir expérimenter cette nouvelle technologie à terme.

 

 

 

La question de la sécurité n’a pas été oubliée

 

  • Avec la multiplication des devices, la question évidente au sujet de la sécurité ne doit pas être occultée. Les enjeux de la sécurité pour l’utilisateur ont été évoqués par Mastercard en présentant son nouveau moyen de paiement basé sur le selfie.

 

  • On le sait, le mot de passe traditionnel comme on le connaît suit une fin lente mais inéluctable au profit d’une sécurité biométrique.

 

  • Cette dynamique se concrétise déjà avec Windows Hello sous Windows 10 ou encore avec le Touch ID de l’iPhone 6. Par ailleurs, cette sécurité accrue arrive dans un contexte où 1 achat sur 4 se réalisera sur Smartphone en 2016.

 

  • Toutefois, l’utilisateur est-il d’autant plus vigilant ? A en croire la mise en scène dirigée par Avast, qui a consisté à mettre en place des faux réseaux wifi, la sécurité mobile connaît encore bon nombre de problèmes et ces derniers ne se situent pas sous la coque…

 

 

Mobile is everything

 

  • Avec toutes ces technologies annoncées lors du Mobile World Congress 2016, le mobile is everything ou mobile first prend tout son sens mais va laisser sa place, progressivement, aux autres objets connectés qui eux aussi offrent de nouvelles perspectives de développement applicatif et donc de nouvelles demandes. Pour preuve, HTC a pris la température en ayant vendu 15 000 casques de réalité virtuelle Vive en moins de 10 minutes.

 

  • Selon Mark Zuckerberg, qui rappelons-le, a fait son effet avec Samsung, avance l’idée selon laquelle les technologies de réalité virtuelle se démocratiseront dans 10 ans. Véhicules connectés, arrivée de la 5G, écrans flexibles grâce à la technologie OLED, téléphones modulaires, autant d’éléments qui s’intègreront dans tout ce nouvel écosystème applicatif qui présage de nouvelles demandes en termes de développeurs avec des compétences propres.

 

 

Bien entendu, Easy Partner surveille toutes ces tendances de très près afin de répondre présent pour les nouvelles demandes à venir. 


Auteur : Emilien MEYER
Chargé de communication
Retour

Rejoignez-nous


Rechercher dans le texte


Easy Partner est un cabinet de recrutement informatique et web sur Paris, Aix-en-Provence, Marseille. De nombreuses offres d'emploi informatique et freelances : développeur web, développeur PHP, symfony, zend, développeur JAVA SWING, développeur J2EE spring hibernate struts, développeur Javascript, développeur C++, développeur Mobile IOS et Android, administrateur Linux, administrateur Windows, administrateur Solaris, ingénieur système, ingénieur télécoms, ingénieur réseau, ingénieur intégrateur, ingénieur support Apache, ingénieur support Tomcat, ingénieur support Jboss, architecte web, architecte réseau, chef de projet digital, chef de projet MOE, chef de projet AMOA, analyste fonctionnel, chef de projet web, directeur recherche et développement, ingénieur .NET, ingénieur C#, développeur J2EE embarqué.