Recrutement et Carrières

10 compétences (non-techniques) à avoir en tant que développeur

14 août 2020

Vous vous lancez dans la grande aventure du développement ? Vous souhaitez changer de jobs ? Ou évoluer en interne ? Peu importe. Avant de vous lancer il est important de faire un point sur vos compétences ! Mais attention le codage ne fait pas tout !

Vous disposez d’un super CV, votre référentiel Github est à jour, vous avez une parfaite maîtrise des langages backend et ou frontend… Mais qu’en est-il de vos compétences dites « non techniques ». Que vous soyez développeur python ou ruby, administrateur réseaux ou product owner vous avez besoin de compétences générales pour vous épanouir pleinement dans votre nouveau rôle et convaincre votre futur employeur 😉

Capacité de travail en équipe, communication, gestion du temps… Easy Partner vous livre les 10 compétences non-techniques à avoir quand on est développeur !

Travail d’équipe

Que vous cherchiez un CDI ou une mission freelance, vous travaillerez forcément en équipe ! Vous allez devoir apporter votre contribution aux équipes existantes et les renforcer. Ainsi, être capable d’interagir avec vos paires, de travailler en coopération, d’apporter vos idées, de vous faire comprendre… sont des compétences clés qui distinguent un bon développeur.

Patience

Le développement de logiciels n’est pas une tâche facile nous le savons. Cependant, même le développeur le plus qualifié doit être capable de s’expliquer patiemment, de manière concise et simple. Que ce soit avec les collègues ou les clients.  La patience sera votre allié dans cette mission.

Gestion du temps

Tant de code et si peu de temps ! Lorsque votre projet prend du retard et que des conflits se profilent, la gestion du temps et l’organisation deviennent des compétences toutes aussi essentielles. Gérer votre temps efficacement vous permet de vous concentrer sur l’essentiel et d’accomplir vos tâches plus efficacement. En tant que développeur, il est important de souligner que votre gestion du temps passe également par votre capacité de déconnexion.

Flexibilité

Les développeurs doivent être en mesure de gérer et de s’adapter à des circonstances imprévues qui sont hors de leur contrôle. Un bon candidat doit être flexible, adaptable et agile.

Communication

Qu’il s’agisse de communiquer avec vos collègues, d’expliquer une décision de programmation à votre direction ou de relayer les problèmes d’un projet auprès d’un client, la communication est primordiale. D’autant plus qu’en tant que développeurs vous serez amenés à prendre la parole lors de réunions, de sprint etc. vous devez donc être capable capter l’attention d’une audience, savoir l’écouter et partager vos idées.

Écoute

Ne pas écouter correctement (ou ne pas clarifier) ​​une instruction ou un retour de votre équipe pourrait entraîner une erreur de code et donc générer des retards importants de livraison du projet (entre autres !). Les compétences d’écoute sont essentielles. Candidats, attention : elles sont également faciles à tester dans un processus d’entretien.

Responsabilité

Comme dans tous les métiers vous devez être responsable de votre travail. Qu’il soit bon ou mauvais. La partie la plus complexe ici, est de savoir reconnaître ses erreurs et de jouer la carte de la transparence. Plus les erreurs de code sont soulevées rapidement, plus elles peuvent être corrigées rapidement. Saisissez l’opportunité d’analyser ce qui ne va pas, puis utilisez ces données pour résoudre le problème et apprenez à vous et à vos collègues comment éviter les mêmes erreurs.

Donner et recevoir les commentaires

Un bon développeur doit tout autant soutenir les idées de ses collègues et leurs arguments, donner un retour positif et/ou négatif que de recevoir leurs commentaires. Accepter les critiques constructives est la clé de la croissance pour tous les collaborateurs d’une entreprise, et pas seulement dans le secteur de la technologie.

Confiance en soi

Nous constatons souvent un manque de confiance de la part des développeurs juniors. Quoi de plus triste (dans le développement logiciel) que de voir des gens intelligents qui ont peur d’essayer. Regardez, testez, faites des erreurs, n’ayez pas peur de demander. Ayez confiance en vous, avec le temps, vous constaterez que vous vous améliorez.

Ouverture d’esprit et réseautage

Que ce soit pour échanger avec vos paires, obtenir de l’aide sur un projet, développer votre portefeuille client, obtenir de meilleures opportunités d’emploi… il est important de sortir de votre « zone de confort » et de construire votre réseau. Pour cela vous devrez savoir prendre des initiatives (inscription à des meet-up, échange sur les réseaux, participation à des projets open source …).

En plus d’être un bon codeur, chaque développeur a besoin de compétences générales dans sa boîte à outils. Avoir un mélange de compétences techniques et non techniques vous permettra de vous épanouir pleinement dans votre carrière. Et si on en parlait ? 😉

Source : https://nederlia.com/developer-candidates-10-soft-skills/

L'auteur Laura Peignard

Growth Hacker

Laura Peignard
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation