Actualités technos

Partez à la conquête du Machine Learning

23 mai 2019

La montée en flèche du Machine Learning

Après l’intelligence artificielle, le Big Data, le Machine Learning fait partie de ces domaines en pleine expansion. La demande est en pleine croissance et les entreprises s’arrachent et paient au prix fort les ingénieurs qui possèdent cette compétence.

Le Machine Learning c’est quoi ?

Le « Machine Learning » ou « Apprentissage automatique » en français, est la science liée à la capacité des ordinateurs à apprendre en analysant des données à l’aide d’un algorithme. Il fonctionne en s’améliorant et en perfectionnant son apprentissage de manière autonome, avec pour but de prendre des décisions et de résoudre des problèmes.

Une compétence très recherchée et lucrative

Le « Machine Learning » est une compétence rare, recherchée et bien rémunérée, elle a même donnée naissance à un nouveau type d’ingénieur : l’ingénieur en « Machine Learning ».

Il va être le lien entre le « Data Scientist », qui analyse et interprète les données et le « Data Engineer »,  qui va s’occuper de la création et de la maintenance de l’infrastructure analytique dans le but de modéliser, d’utiliser et de vérifier les données.

L’ingénieur en Machine Learning va en effet créer et mettre en place des algorithmes grâce au raisonnement purement académique du Data Scientist et aux « Pipelines » créées par le Data Engineer. Il devra également optimiser ses algorithmes pour un déploiement sans encombre.

Et niveau salaire, ça donne quoi ?

En France un ingénieur en Machine Learning gagne en moyenne 41 000€ brut par an.
Beaucoup d’études, notamment celle de « Stack Overflow » ont montré que la demande de cette compétence montait en flèche, et que les plus hauts salaires se trouvaient dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Quels langages pour faire du Machine Learning ?

Python est le langage de prédilection pour faire du « ML ». Fort de ses 20 années d’ancienneté, il peut être utilisé partout : en programmation objet, fonctionnelle, structurée, etc…
Son côté versatile (dû à son ancienneté) est très utile, sa courbe d’apprentissage qui, couplée à sa vaste communauté et sa documentation complète le rend relativement accessible même pour un développeurs débutant.
Enfin le nombre élevé de Frameworks et de librairies de Python rendent le langage flexible et utilisable dans de nombreux domaines. Pour faire du Machine Learning vous aurez donc le choix entre TensorFlox, pyDatalog, Pytorch, EasyAI, etc.

Python n’est pas le seul sur le marché, même si c’est le plus utilisé et demandé, vous pouvez aussi choisir le langage « R » qui est préféré par certains développeurs pour les outils qu’il propose côté statistiques, ou encore le langage « Julia », qui gagne en popularité.

Comment se former au Machine Learning ?

Les ingénieurs sont voués à se former en continue, tout au long de leur carrière. Près de 90% d’entre eux ont suivi des cursus et des formations en dehors de leurs études. Le monde de l’informatique évoluant constamment, il est impossible de se reposer sur ses acquis à ce niveau là.

Ces dernières années, de nombreuses plateformes de formation ont vu le jour, proposant des cours ciblés et pointus dans quasiment tous les domaines de l’informatique, dont le Machine Learning et la manipulation de données.
La plupart des ingénieurs se forment en continue en consultant des tutoriels, des forums ou encore en suivant des formations en ligne. Enfin des organismes physiques proposent également des formations de quelques jours, dans le but d’acquérir rapidement une nouvelle compétence.

Le futur de l’apprentissage des machines ?

Le concept de « Machine Learning » existe depuis de nombreuses décennies. Cette science était en perte de vitesse jusqu’en 2012, mais s’est relevé grâce à la découverte du « deep learning » (sous-branche du « machine learning » basée sur des réseaux de neurones artificiels).

Depuis, des pas de géant sont fait dans le domaine de l’intelligence artificiel. On peut s’attendre à des avancés énormes au vu des investissements colossaux qui sont injectés dans ce domaine de recherche.
Les études et la demande croissante d’ingénieurs spécialisés nous poussent à croire que le « Machine Learning » a de belles années devant lui et qu’il représente une réelle opportunité.

L'auteur Florian Grandvallet

Co-Founder

Florian Grandvallet
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
ou
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation