Journal du développeur

Framework JavaScript : les tendances 2019

6 février 2019

Lorsqu’il est question de choisir quel framework JavaScript utiliser pour son prochain projet, le choix est si vaste que celui-ci peut prendre un moment. Les tendances et vagues de popularité évoluent, asseyant une nette supériorité pour certains, tout en laissant place à de nouveaux frameworks gagnant progressivement du terrain sur la scène internationale.

La popularité d’un framework n’est pas nécessairement le meilleur indicateur pour choisir ce qui conviendra le mieux à un projet, cela étant, jeter un œil aux frameworks JavaScript les plus en vogue donne toujours des idées intéressantes. Découvrons ensemble les frameworks JavaScript partis pour être les plus populaires de l’année 2019 !

 

React.js et Angular toujours au top

Pas de doute, nous avons toujours une nette domination de React et Angular sur le marché.

Entre les deux, React continue cependant à remporter plus de succès, et surtout plus de satisfaction auprès de ses utilisateurs.

Google Trends et le nombre d’annonces publiées sur Indeed cherchant des développeurs React concordent avec l’augmentation constante du nombre de téléchargements du framework. A cela s’ajoute des améliorations constantes du framework, qui rendent notamment son utilisation de plus en plus SEO Friendly.

On peut donc miser sur la continuité de cette belle lancée qui perdure maintenant depuis plusieurs années.

L’engouement pour Angular reste cependant quasi-intact, bien que son adoption soit légèrement moindre. Notons cependant que celui-ci a le plus mauvais taux de satisfaction parmi les frameworks JavaScript considérés ici : React, Vue.js, Preact, Ember et Polymer. On peut donc s’attendre à ce qu’un bon challenger grignote progressivement son terrain.

Voir aussi : React ou Angular ?

 

Vue.js en vogue !

Vue.js gagne en maturité année après année et génère de plus en plus de curiosité auprès des développeurs. Vous êtes nombreux à souhaiter vous former à ce nouveau player parmi les frameworks JavaScript et on peut donc s’attendre à ce que celui-ci devienne un vrai challenger de React et Angular en 2019.

Sa facilité de prise en main et sa communauté grandissante constituent des atouts majeurs pour les développeurs JavaScript souhaitant tester de nouveaux frameworks. Vue.js est un framework léger avec une courbe d’apprentissage très intéressante. Celui-ci est particulièrement apprécié pour sa syntaxe de templating qui se rapproche beaucoup du HTML et est globalement plus naturelle que JSX, la syntaxe de React.

En France, Grafikart a activement participé à accroître la communauté en proposant de très nombreux tutoriels sur son site ainsi que sur sa chaîne Youtube. Nous vous invitons à les parcourir, ces tutoriels sont toujours très bien faits et nous sommes pour notre part de grands fans !

Lumière sur les petits frameworks JavaScript

Parmi les petits frameworks ayant une adoption moindre, on retrouve Preact, mais surtout Ember et Polymer, qui suscitent un intérêt croissant. Ember est idéal pour débuter et parvenir à déployer rapidement ses projets. Polymer est quant à lui très appréciable pour sa légèreté.

Juste après et dans une moindre mesure, l’intérêt continue de croître pour Meteor.js, un framework JavaScript full-stack permettant de tout contrôler, depuis la base de données à l’UI, avec un seul et unique framework.

Plus ancien, Backbone.js continue à séduire certains pour son approche légère et minimaliste. Sans surprise, ce ne sera cependant pas le top framework JavaScript de 2019 !

 

Quid des tendances JavaScript pour l’année à venir ?

Ce n’est peut-être pas tant au niveau des outils que de leur utilisation que nous pourrons observer de gros changements en 2019. Si l’intérêt pour Vue.js est indéniable et laisse présager une belle percée, l’utilisation des frameworks sera avant tout définie par la nature des nouveaux projets qui domineront le marché.

En la matière, nous aurions tendance à parier sur une création massive d’applications décentralisées. Car si la valeur des cryptomonnaies s’est effondrée en 2018, il en est tout autre pour leur adoption. Certaines grosses blockchains comme Lisk prévoient le développement d’applications décentralisées en JavaScript, afin de laisser aux développeurs JS la possibilité d’évoluer en tant que développeur blockchain.

Sur Ethereum, le développement des dApps se fait en Solidity, mais la partie front utilise très souvent React avec Web3 pour faire la liaison.

Les frameworks JavaScript les plus utilisés seront donc aussi ceux qui sauront le mieux s’adapter au web décentralisé !

L'auteur Julien Broue

Co-Founder

Julien Broue
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
ou
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation