Recrutement et Carrières

Freelance : Salaire vs TJM, comment s’y retrouver ?

14 décembre 2018

Passer du salariat au freelance présente ses avantages et ses inconvénients. Le principal inconvénient du statut de freelance est l’insécurité, et la possibilité de se retrouver en intercontrat, soit sans rémunération sur un mois ou plus. Dans les métiers de l’IT et particulièrement en développement web, cette question ne se pose que très rarement, tant le marché est tendu et la demande supérieure à l’offre : un développeur connaît généralement très peu de périodes à vide, si bien que sa rémunération est généralement beaucoup plus intéressante que celle d’un salarié. Mais comment calculer un salaire de freelance, autrement dit un TJM, pour être sûr d’y gagner ? Quelle différence entre un salaire et un TJM ?

 

Qu’est-ce qu’un TJM ?

 

Le TJM (Tarif Journalier Moyen) est comme son nom l’indique le tarif auquel un prestataire freelance facture son client à la journée. Celui-ci s’exprime toujours HT, afin d’avoir une idée du coût réel de la prestation.

 

Comment calculer un TJM par rapport à un salaire

 

Négocier un salaire est plutôt simple : la conversion du brut en net nous permet de savoir très simplement combien nous aurons dans notre proche à la fin du mois. Il est de plus en plus courant de raisonner en package et non uniquement en salaire. Un salarié sera donc prêt à accepter un salaire brut de 45k plutôt que 50k, dès lors que les 5k pourront lui être reversés sous forme de package (primes, avantages CE, tickets restaurants, frais réels, etc).

 

Le calcul de son TJM suit une logique très différente, car celui-ci doit tenir compte d’un certain nombre d’éléments :

  • Un freelance n’a pas de congés payés et n’est pas non plus payé lors des jours fériés. Celui-ci doit donc intégrer ses jours de vacances dans le calcul de son TJM s’il souhaite pouvoir se reposer 5 semaines par an et se reposer en famille pendant les jours fériés,
  • Un freelance ne passe pas 100% sur de la pure production : en tant que « chef d’entreprise », celui-ci doit gérer seul sa relation client, sa prospection, sa comptabilité, son suivi administratif… Ces tâches sont chronophage et doivent également être intégrées dans son calcul de TJM afin de ne pas avoir à travailler pendant les week-ends et jours fériés
  • Un freelance paie ses propres charges, qui varient selon son statut (autoentrepreneur ou entreprise). La conversion de son chiffre d’affaires brut en résultat net diffère donc selon ce statut.

 

La prime de risque

 

Pour tenir compte des possibles périodes d’inactivité, il est d’usage d’appliquer une prime de risque sur son tarif par rapport à la valeur produite. Pour un habituel salaire de 4000 euros mensuels bruts (sur une base de 12 mois), on peut donc souhaiter d’appliquer 10% supplémentaires afin d’anticiper un mois d’intercontrat.

 

Le nombre de jours travaillés dans le mois

 

Pour calculer son TJM, un freelance ne doit pas raisonner comme un salarié en comptant 20 jours ouvrés par mois.

En France, nous comptons chaque année 11 jours fériés par an. Un freelance peut souhaiter s’en octroyer au moins la moitié, en tenant compte du fait que certains d’entre eux tombent le week-end.

En plus de cela, le freelance devra intégrer dans son calcul ses semaines de congés payés, et retirer au minimum une journée de travail par mois qui sera consacré à son activité commerciale et administrative.

Le calcul d’un TJM doit donc se penser à l’année, et non au mois, pour s’assurer non seulement un revenu décent mais aussi un train de vie acceptable avec la possibilité de prendre des vacances de temps en temps.

La base d’un salaire est calculée sur 20 jours ouvrés par mois, soit 240 jours. Si l’on en déduit 12 jours d’activité commerciale et administrative, 7 jours fériés, et 20 jours de congés payés, on calculera donc son TJM sur une base de 201 jours ouvrés.

 

Les charges d’un freelance

 

Que vous soyez développeur, intégrateur, infra, ou que vous ayez plutôt un profil fonctionnel (seo, gestion de projet digital, etc.), votre activité rentre dans le cadre des professions libérales de la CIPAV.

Tant que vous serez auto-entrepreneur, vos charges sociales + Contribution à la Formation Professionnelle s’élèveront à 22,2% par défaut, et à 24,2% si vous optez pour le versement libératoire de l’impôt.

En bénéficiant de l’ACCRE, vous pourrez parvenir à abaisser considérablement ces charges. L’ACCRE est une aide délivrée par l’état qui vous permettra, sous certains critères d’âge et de revenus, de bénéficier d’un abattement de vos charges sociales de 75% la première année, 50% la deuxième année, et 25% la dernière année.

Vous pourrez rester auto-entrepreneur jusqu’à atteindre le palier des 70 000 euros de chiffre d’affaires, avant d’opter une structure d’entreprise individuelle ou de créer votre société. Le régime fiscal diffère ensuite de la forme d’entreprise pour laquelle vous souhaitez opter. Le calcul de votre TJM devra, naturellement, tenir compte de ces contraintes.

A titre d’informations, pour rester auto-entrepreneur en travaillant 201 jours ouvrés par mois, le TJM maximal sera de 348 euros.

Pour choisir entre EURL et SASU, nous vous invitons à lire le comparatif détaillé de l’article de zefyr.net.

 

Le budget client

 

Il y a souvent un écart entre les prétentions d’un freelance et le budget d’un client. Sans vous brader, il est parfois important de savoir prendre du recul par rapport au TJM que vous propose un client : la mission en vaut-elle la peine ? Allez-vous vous former sur de nouvelles technos ? Allez-vous travailler votre réseau ?

Il faut parfois penser au delà d’une valeur objective exprimée en euros pour savoir ce que l’on a réellement à gagner d’une mission. Dans certains cas, baisser votre TJM pour gagner un contrat pourra vous permettre d’apprendre suffisamment pour être à même de faire augmenter vos tarifs de 40% l’année suivante… Dans d’autres cas, une mission en dessous de vos compétences et qui ne vous apporte que peu d’épanouissement vaudra la peine d’être surfacturée, afin que vous y gardiez un intérêt.

Encore plus qu’un salaire, un TJM doit rester un minimum flexible et faire l’objet d’arbitrage en fonction des circonstances.

Découvrez sans plus tarder l’ensemble de nos offres d’emploi en freelance et en CDI !

L'auteur Florian Grandvallet

Co-Founder

Florian Grandvallet
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
ou
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation