Recrutement et Carrières

Interview | Comment préparer son entretien d’embauche ?

24 avril 2019

Découvrez chaque mois l’interview de l’un de nos experts. Ce mois-ci retrouvez Thibaut, Talent Recruiter chez Easy Partner, qui nous livre ses meilleurs conseils pour bien préparer un entretien d’embauche. Pas le temps de lire ? Écoutez notre podcast 🙂

Thibaut qui es-tu ? Quel est ton rôle chez Easy Partner ?

Je suis Talent Recruiter chez Easy Partner, anciennement Ingénieur pendant 10 ans dans le secteur de l’électronique plus précisément dans le domaine de la communication sans contact. J’ai rejoint l’équipe Easy Partner il y a 6 mois en tant que Broker de freelance. C’est l’équivalent de « chasseur de tête » mais avec des indépendants uniquement. Nous sommes une équipe de 5 personnes aujourd’hui. Mon rôle est de trouver des missions cohérentes et sympathiques aux freelances avec lesquels je suis en relation, et à l’inverse de trouver les meilleurs candidats pour les clients.

J’assure un suivi quotidien entre le freelance et le client que ce soit avant, pendant ou après l’entretien et je facilite les échanges entre ces deux parties durant tout le processus de recrutement.

Quels sont tes conseils pour bien préparer un entretien d’embauche ?

Avant : ce qu’il faut préparer chez soi

Il y a un travail en amont à ne pas négliger. Travailler chez soi cela veut dire : se renseigner sur l’entreprise, sur l’équipe, sur les projets que l’on va vous confier. C’est également être capable de parler de soi et de ses expériences qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Sans oublier avoir un CV à jour.

Pour : ce qu’il faut faire avant l’entretien

Mon premier conseil est d’arriver toujours 10 minutes à l’avance pour être un minimum détendu. Il est également nécessaire de soigner sa tenue, je ne prône pas le « costume-cravate » mais savoir être propre sur soi c’est important.

On ne le répète jamais assez mais pensez à éteindre votre téléphone et à vous munir d’un cahier avec quelques questions pré-rédigées. Cela démontrera votre implication et votre professionnalisme.

Pendant : ce qu’il faut être le jour-j 

Je suis adepte du « reste toi-même » et ne joue pas de jeu. Pourquoi ? Parce que le freelance passe un entretien tout autant que la société dans laquelle il est reçu. Le but est que cela fonctionne dans les deux sens, techniquement et humainement. Dans ce sens je conseille les candidats d’aller en entretien avec leur CV et leur personnalité en poche.

Le jour-j, il est important de savoir parler de soi. Je suis un recruteur qui aime justement prendre le temps de cerner la personnalité des candidats. C’est un point très important dans mon métier, mon rôle est aussi de faire « matcher les personnalités ».

Typiquement si un développeur souhaite travailler dans une startup, sa vision, sa personnalité, sera différente de celui qui souhaite s’aventurer dans un grand groupe.

Je préconise donc surtout d’être soi-même en entretien.

Comment accompagnes-tu tes candidats ?

Human first !

La première étape est la phase de découverte, qui se fait généralement lors de notre premier entretien téléphonique. C’est une étape importante qui est basée sur l’écoute du candidat, sur ce qu’il veut vraiment, ce qui le motive etc. C’est un élément nécessaire pour pouvoir instaurer une relation amicale, pour mettre en confiance la personne et pour favoriser un échange sincère entre nous.

La deuxième étape est la phase de veille, où je vais chercher et surtout trouver la mission qui correspond le mieux à ses attentes. C’est alors que je lui présente la société, la structure, l’équipe, les projets, les technos utilisées etc.  Je vais même jusqu’à lui présenter le processus de recrutement du client, avant même d’avoir un rendez-vous. Cela permet de faire un tour complet de ce qui peut se passer et surtout de mettre en sécurité le candidat.

La troisième étape : l’entretien. Comme nous l’avons vu précédemment, je joue également un rôle de « coach » avant, pendant et après l’entretien. Je reste à sa disposition durant tout le processus de prise de décision.

Quel est le challenge d’un Talent Recruiter ?

Avant tout c’est un métier humain. C’est un métier où nous devons accorder beaucoup d’importance à la personne, savoir l’écouter, la comprendre. Selon moi cela fonctionne comme ceci.

Un autre challenge plus personnel : toujours passer un bon moment. Quelle que soit la décision finale, il est important de toujours prendre plaisir à échanger et apprendre à se connaître.

Qu’est ce qui fait vraiment la différence ?

Un processus de recrutement ce n’est pas quelque chose de linéaire. Je ne vais pas donner des conseils à quelqu’un sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire, parce que tout le monde est différent et toutes les sociétés sont différentes. Aujourd’hui je pense que les développeurs (comme nous tous) veulent se sentir bien, avoir des responsabilités, être en accord avec leur état d’esprit.

Alors s’il y a juste un conseil précieux que je peux donner c’est d’avoir une entreprise à son image ! 😉

Easy Partner en 3 mots ?

Humain. Professionnalisme. Fun, toujours du FUN !

L'auteur Thibaut Kowalski

Talent Recruiter

Thibaut Kowalski
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
ou
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation