Journal du développeur

Le nouveau rôle du Product Manager

4 septembre 2020

Ana, nous parle aujourd’hui de son constat : « Beaucoup de produits sont aujourd’hui créés par des équipes trop peu soucieuses d’elles-mêmes et conçus pour des utilisateurs finaux qui n’en ont pas le besoin. Le résultat : beaucoup d’insatisfaction et de retour sur investissement perdu ! »

Avec une formation en informatique et gestion en systèmes d’information et près de 15 ans d’expérience, Ana Osman est une architecte polyvalente, innovante et experte dans la conception, le développement et le déploiement de solutions centrées sur les besoins d’utilisateurs. Chez Accenture depuis plus de 5 ans, elle a démontré sa capacité à diriger des projets afin de fournir avec succès des solutions qualitatives.

Cet article a été écrit dans l’espoir d’apporter quelques idées, ou du moins quelques points d’interrogation, sur la manière d’accroître la qualité des logiciels, tout en évitant une pression inutile sur vos équipes.

Dans cet article, vous nous parlerons :

  • Des rôles et responsabilités d’un Product Manager dans le développement de logiciels
  • Des principaux homologues d’un Product Manager
  • Des défis rencontrés par le Product Manager dans ses différents rôles
  • Et des compétences requises pour livrer un produit réussi

 

Actuellement, la plupart des articles que nous trouvons sur ce sujet vous fournissent des méthodologies détaillées sur la façon de devenir le « meilleur chef de produit ». Certes, ces méthodologies sont bonnes quand vous avez besoin d’un axe de direction pour faire votre travail. Mais cet axe correspond exactement à ce qu’un Product Manager devrait définir par lui-même.

Un Product Manager c’est un peu comme le PDG d’une start-up. Il conduit ses équipes à obtenir le meilleur rapport qualité-prix pour ses clients. Mais avez-vous déjà rencontré un PDG qui suit une méthodologie pour diriger son entreprise ? Et si c’est le cas, avait-il une entreprise prospère ? J’en doute franchement…

L’illustration suivante est bien connue dans le monde du logiciel. Aujourd’hui, elle est utilisée dans l’écosystème agile pour expliquer les lacunes de la méthodologie « waterfall » appelée également « cascade ». Mais en réalité, cette illustration montre surtout les effets d’une mauvaise compréhension entre les différentes parties prenantes du projet, où l’agile ne suffit pas.

Source : https://www.cms-garden.org/de/file/treeswing-illustration

Bien que les « sprints agiles » aident à résoudre certains problèmes au sein d’un projet, ils ne constituent pas la seule solution. Par exemple, en cas de malentendu entre les besoins de l’utilisateur final et ceux compris par l’équipe, vous devrez certainement passer par plusieurs sprints avant de pouvoir valider la fonctionnalité.

Ici, les impacts peuvent être multiples : dépassements du budget, frustration de l’équipe, insatisfaction du client… et ainsi de suite… La solution en tant que Product Manager ? Agir comme un lien entre les différentes parties prenantes, comprenez vos utilisateurs finaux, travaillez en étroite collaboration avec votre équipe et maintenez l’engagement de vos sponsors !

Remarque : la méthodologie Agile différencie les rôles du Product Manager et celui de Product Owner. Bien que cette scission des responsabilités puisse sembler judicieuse pour des produits très complexes (en particulier au début de leur mise en œuvre), elle augmente nettement les risques concernant le délai de mise sur le marché et le coût du produit.

Identifiez vos utilisateurs finaux et répondez à leurs besoins

La conception centrée sur l’utilisateur est basée sur un principe simple selon lequel les produits ou services les mieux conçus proviennent de la compréhension des besoins des utilisateurs. Idéalement, vous devez donc vous engager activement auprès de ces utilisateurs finaux dès la première étape de votre projet pour garantir le succès de votre produit.

Comment faire pour répondre au mieux aux besoins de vos utilisateurs finaux ?

  • Identifiez vos utilisateurs finaux

Tout d’abord, vous devez être convaincu que votre produit répond aux besoins d’un groupe de personnes. Plus le groupe est grand, plus le succès de votre produit sera grand. Et c’est la première leçon que vous devez retenir : identifiez vos clients potentiels, qui dans ce cas sont les utilisateurs finaux.

  • Définissez le « Persona » de vos utilisateurs finaux

Assurez-vous que votre travail ne s’arrête pas là. L’étape suivante consiste à comprendre leurs besoins. Rapprochez-vous d’eux, parlez-leur, mettez-vous à leur place, regardez-les interagir avec votre produit, entrez dans leur tête et remettez en question leurs décisions. Construisez leur profil « Persona » en vous basant sur des faits et, surtout, ne supposez pas que vous savez ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin – vous ne les savez pas. Écoutez, observez et questionnez.

  • Construisez votre produit en fonction des besoins de vos utilisateurs finaux

Un bon profil d’utilisateur final vous aidera à définir la meilleure « buyer journey » et à créer une expérience centrée sur l’utilisateur. Utilisez autant d’itérations que possible pour échanger avec vos usagers jusqu’à ce que vous soyez sûr de bien cerner leurs besoins (et pas seulement ce qu’ils prétendent vouloir ou leurs exigences). Une bonne expérience utilisateur favorisera leur fidélisation et maximisera vos chances de succès.

Le principal défi lors de cette gestion des besoins est de hiérarchiser les fonctionnalités que vous ajoutez dans le backlog de votre produit. Sachant que votre temps et vos ressources sont généralement limités, vous devrez arbitrer entre ce qui est le plus urgent ou le plus important pour vos utilisateurs finaux mais aussi ce qui apporte la plus grande valeur ajoutée à votre produit sur du long terme.

Quelles sont les compétences requises pour créer des produits qui répondent aux besoins des utilisateurs finaux ?

  • Fondement de l’expérience client : capacité à concevoir des expériences centrées sur le client tout au long du parcours de décision client
  • Forte capacité pour construire la vision du produit, sa feuille de route et son analyse concurrentielle
  • Expérience de travail avec des équipes de conception pour offrir une expérience utilisateur optimale (UX) et une interface utilisateur (UI) 

Engagez-vous avec votre équipe

Ce sont les acteurs du projet qui déterminent en grande partie le succès d’un produit. La meilleure façon de créer un excellent logiciel est d’entretenir des relations positives et enrichissantes au sein de vos équipes.

L’époque où le principal objectif du Product Manager était d’écrire de nombreuses « user stories » et de fournir des rapports périodiques est révolue. De nos jours, il doit travailler en étroite collaboration avec ses équipes, inspirer une vision et donner l’exemple.

Pour réaliser tout cela et garantir la faisabilité de votre produit, il est essentiel d’avoir une formation technique approfondie, mais pas seulement…

Comment pouvez-vous vous impliquer au mieux avec vos équipes et devenir leur leader ?

  • Construisez votre équipe

Construisez votre propre équipe et rester engagé(e) avec elle. Ne soyez pas simplement leur manager ou leur meneur, vous tuerez leur enthousiasme en un clin d’œil.

Pour garder vos équipes pleinement engagées et motivées, vous devez les comprendre, parler leur langue et montrer l’exemple. Vous devez maintenir une bonne communication et collaboration entre eux. Ce qui aide vraiment, c’est de comprendre leur travail et de l’avoir fait vous-même au moins une fois dans votre vie. Votre empathie et votre compréhension technique jouent un grand rôle.

  • Inspirez une vision du produit

Il est primordial de toujours garder en tête la raison de la création de votre produit. C’est un objectif continu dans un monde en constante évolution. En ayant toujours cette vision vous allez :

  • fournir une motivation lorsque les choses deviennent difficiles
  • faciliter la collaboration entre les équipes.
  • inspirer votre équipe en racontant l’histoire du produit et son impact

En gardant ce cap vous garderez une équipe engagée, performante, autonome et déterminée. N’oubliez pas que ce sont les gardiens de votre produit et qu’ils doivent comprendre où vous allez et pourquoi il est important vous suivre. Bref, ils sont inspirés et guidés par votre vision.

  • Donnez l’exemple

En tant que Product Manager, vous êtes responsable de fournir un produit durable et évolutif à vos utilisateurs finaux. La meilleure façon d’obtenir le résultat final est pour vous de donner l’exemple : comprendre l’architecture de votre produit, contester les décisions de conception/d’architecture et diriger votre produit vers la bonne direction.

Et pourtant, cela ne suffit toujours pas…

Comme dans tout projet, soyez prêt à l’échec. En cas d’échec, vous devrez travailler à côté de vos équipes, vous assurer que les bonnes décisions sont prises et que les bons plans d’action sont mis en place afin de minimiser l’impact sur vos utilisateurs finaux.

Les plus grands défis auxquels vous serez confronté lorsque vous travaillez avec vos équipes sont :

  • de leur fournir le niveau d’information nécessaire, afin qu’ils puissent comprendre l’importance de leur rôle et être en mesure d’assumer l’entière responsabilité de leurs résultats
  • d’arbitrer les décisions qu’elles soient fonctionnelles, techniques ou de conception.

Gardez à l’esprit que toutes les décisions doivent être alignées avec la vision du produit dont vous êtes responsable. En surmontant ces défis, vous minimisez le gaspillage des fonctionnalités développées et vous garderez vos équipes motivées et efficaces.

Quelles sont les compétences requises pour diriger le développement de leurs produits ?

  • Maîtriser des story-boards, de la création de wireframes, de la création de backlogs de produits, de la rédaction d’user stories
  • Avoir une expérience dans la direction d’équipes de développement pour fournir des produits performants, sécurisés et évolutifs
  • Avoir une expérience technique approfondie (développement piloté par les tests, intégration continue, etc.).
  • … et être un passionné !

Collaborez avec vos sponsors et maintenez-les engagés

La relation avec vos sponsors est très importante, car elle pourrait décider de l’avenir de votre produit. Le sponsor est la personne qui a la responsabilité globale du produit. Il défend le projet et veille à ce qu’il réponde aux besoins et à la stratégie globale de l’entreprise. Votre sponsor est également responsable du budget et de la livraison du produit.

Les sponsors exécutifs peuvent être formidables. Ils vous aident à obtenir vos ressources et votre financement. Ils vous donnent un aperçu de la stratégie globale, de ce qui se passe dans l’organisation et s’assurent que les choses restent sur la bonne voie.

Comment garder vos sponsors engagés ?

  • Démontrer le but

Montrer aux dirigeants comment les objectifs de votre produit va servir à la stratégie globale de l’entreprise est le moyen le plus efficace de prouver votre valeur. Vous devez montrer que vous comprenez où l’entreprise va et comment votre produit répond à ses enjeux. Élaborez une feuille de route stratégique de votre produit et faites-la correspondre aux objectifs commerciaux.

  • Partager les mises à jour

Tenez vos sponsors informés grâce aux rapports d’avancement et aux commentaires des clients qui montrent pourquoi votre produit est important. Utilisez des données et des chiffres réels dans vos rapports. Assurez-vous de suivre et de présenter les mesures les plus convaincantes qui montrent le succès passé et le potentiel futur.

Même si votre produit n’est pas le plus convaincant ou le plus excitant, lorsque vous pouvez en montrer les avantages grâce à des données fiables, vous susciterez l’intérêt des dirigeants. Grâce à cela vous apprendrez peut-être que l’entreprise a des plans bien plus importants pour vous !

Quelles sont les compétences requises pour collaborer avec vos sponsors ?

  • Avoir le sens des affaires
  • Communication, collaboration, empathie, négociation
  • Savoir aligner sans relâche vos utilisateurs, votre équipe et vos sponsors

Mais que faire si personne ne vous soutient au niveau exécutif ? oh oh …

Vous êtes le seul chef de votre produit, vous avez donc toujours la possibilité de changer la façon dont les gens vivent et travaillent chaque jour. Vous avez toujours l’aventure et l’honneur d’être Product Manager. Faites tout votre possible pour que votre offre soit la meilleure possible. Maintenez cet effort et concentrez-vous sur vos clients et votre équipe. En fin de compte, c’est ce qui est le plus important pour construire un produit réussi !

Conclusion

A travers cet article, nous nous sommes concentrés sur la collaboration d’un Product Manager avec ses principaux homologues.

Selon le type de produit, le Product Manager peut avoir besoin d’interagir avec d’autres parties prenantes comme les data scientists, l’équipe support, les commerciaux, l’équipe du marketing ou encore le département juridique. Pour en savoir plus je vous invite à suivre Coursera « Digital Product Management : Modern Fundamentals ».

Pour résumer, le Product Manager est le résultat de compétences variées qu’il aura acquis tout au long de son expérience dans l’industrie du logiciel. Le Product Manager pèse lourdement sur la façon dont il maintient l’intégrité conceptuelle et technique d’un produit.

Guidé par son expérience et son instinct, il est selon moi le mini-PDG du produit. Grâce à ses nombreuses casquettes, il utilise une grande base de connaissances pour prendre des décisions. Il sait rassembler des équipes inter fonctionnelles et assure l’alignement entre ces diverses fonctions.

Son rôle est en train de devenir le nouveau terrain de formation pour les futurs directeurs tech et ses compétences continueront d’évoluer au fil du temps. Le Product Manager du futur sera plus efficace lorsqu’il prendra des décisions stratégiques et continuera à exploiter les meilleures pratiques en utilisant des outils de prise de décision intelligents pour le succès de son produit.

Alors que le rôle d’un Product Manager continue de gagner en maturité, il tend aussi à devenir plus complexe. Nous pouvons déjà voir comment il est séparé (Product Manager vs Product Owner), mais aussi réparti entre différents archétypes (Tech vs Généraliste vs Business).

Pour en savoir plus sur le sujet, voici quelques lectures et formations suggérées :

L'auteur Laura Peignard

Growth Hacker

Laura Peignard
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation