Recrutement et Carrières

Les 5 profils Tech à suivre en 2020

17 octobre 2019

Depuis quelques années, le secteur de la technologie est en pleine ébullition et certaines compétences sont devenues plus nécessaires que d’autres. Aujourd’hui Easy Partner s’intéresse de plus près aux cinq métiers les plus tendances et les plus demandés en 2020.

Sans surprise nous parlerons dans cet article d’intelligence artificielle, de cybersécurité et de science des données ! Allez, découvrons dès maintenant quelles sont les professions tech à suivre ces prochaines années !

Ingénieur IA

Selon Stephen Zafarino, vice-président de Mondo « Tout le monde essaie de trouver des moyens d’optimiser ses activités et ses pratiques, d’automatiser et de rendre la vie quotidienne un peu plus facile, ou un peu plus productive et fonctionnelle ! ». C’est dans cette logique que l’on assiste depuis quelques temps à une demande accrue de cette profession.

L’Ingénieur IA construit, teste et déploie des modèles d’intelligence artificielle. C’est en quelque sorte un « solutionneur de problèmes » qui peut naviguer entre le développement logiciel traditionnel et les implémentations d’apprentissage automatique.

Un Ingénieur IA doit avoir les compétences d’un scientifique ainsi qu’un certain niveau en mathématiques & statistiques. Il doit comprendre les approches traditionnelles (en cascade) et agiles du cycle de vie du développement logiciel, y compris l’intégration continue, la livraison continue et le déploiement continu.

L’Ingénieur IA a intérêt à connaître certains des langages de programmation tels que Python, Java et l’ensemble de langages « suite C ». Il a généralement des diplômes en informatique ou une formation équivalente. Beaucoup d’entre eux ont leurs propres projets pilotes et s’investissent dans le développement d’outils d’intelligence artificielle en open source.

Selon la source Silicon, « en 2018, 284 offres d’Ingénieurs IA (contre 89 en 2016) ont été publiées sur le site de l’Apec.fr / 80% des offres proposaient un salaire brut annuel compris entre 35 000 et 55 000 euros. Et jusqu’à 75 000 euros à Paris ». Enfin, selon un rapport de Gartner « l’intelligence artificielle créera 2,3 millions d’emplois d’ici 2020, remplaçant les 1,8 million d’emplois qu’elle éliminera ».

Ingénieur Sécurité

La cybersécurité est très clairement un secteur d’emploi du futur. Selon des estimations officielles, la croissance de l’emploi dans le secteur serait de 37% par an au moins jusqu’en 2022. Au début de cette année, on estimait à un demi-million d’emplois en cybersécurité uniquement aux États-Unis.

Un ingénieur en sécurité, lui, crée et met à jour des solutions de sécurité informatique. Il identifie les menaces informatiques et les vulnérabilités logicielles, élabore et teste des systèmes de sécurité robustes (par exemple des pare-feu).

C’est un travail qui nécessite souvent une connaissance approfondie des architectures de réseau sécurisées, des pratiques de codage sécurisées, des protocoles, etc. Comme toujours, l’étendue des responsabilités d’un ingénieur en sécurité dépend de la taille et de la complexité de l’organisation.

Les missions d’un Ingénieur Sécurité sont variées, il va par exemple :

  • élaborer un ensemble de normes et de pratiques de sécurité
  • recommander des améliorations de la sécurité à la direction
  • installer et utiliser des logiciels, tels que des pare-feu et des programmes de chiffrement de données
  • effectuer des analyses des réseaux pour trouver des vulnérabilités
  • développer des scripts d’automatisation pour gérer et suivre les incidents
  • tester des solutions de sécurité etc.

À noter qu’une fois que vous vous êtes fait un nom en tant qu’ingénieur en sécurité, vous pourriez être intéressé(e) par des postes offrant davantage de responsabilités comme Responsable sécurité, Architecte de sécurité, Consultant en sécurité ou même RSSI.

Data Scientist

Le Data Scientist est un véritable expert en données analytiques. Il possède de grandes compétences techniques pour résoudre des problèmes complexes. Il est à la fois mathématicien, informaticien et statisticien.

Un Data Scientist est un professionnel en charge de collecter, d’analyser et d’interpréter de grandes quantités de données afin d’identifier les moyens d’aider une entreprise à améliorer ses opérations et à acquérir un avantage concurrentiel. Voici une liste non exhaustive des activités d’un Data Scientist :

  • Étude et extraction des données de l’entreprise
  • Analyse des données pertinentes
  • Construction d’algorithmes permettant d’améliorer les résultats de recherches et de ciblage
  • Élaboration de modèles prédictifs afin d’anticiper l’évolution des données
  • Veille des tendances relatives à l’activité de l’entreprise
  • Recommandations business et création de métriques d’aide à la décision, etc.

Le Data Scientist possède également un bon sens des affaires, des compétences en marketing et une excellente aptitude à la communication. Il lui faut être « orienté client et business » et privilégier la connaissance de l’utilisateur final.

Le salaire du Data Scientist, forcément professionnel expérimenté, s’établit à partir de 50K€ à 60K€.

Selon Glassdoor, le Data Scientist est classé depuis 3 ans, numéro 1 des meilleurs postes en Amérique et devrait rester très demandés dans les années à suivre.  Toutes les entreprises sont désormais en mesure de collecter des données et toutes ont besoin de talents capables d’organiser et d’analyser efficacement ces informations !

Ingénieur Devops

L’Ingénieur Devops est en charge de créer des applications parfaitement adaptées à l’infrastructure et qui continuent de fonctionner une fois mises en place.

L’appellation « DevOps » n’est autre que la contraction des termes « développement » et « opérations ». Aujourd’hui le Devops est devenu un poste stratégique dans toute entreprise qui souhaite obtenir plus de rapidité et d’agilité entre le développement et l’exploitation.

Avec cette double casquette, l’Ingénieur DevOps possède également de nombreuses compétences techniques et humaines. Un ingénieur Devops dispose de solides connaissances en programmation (écriture de code, langage de programmation, développement de script), en déploiement d’infrastructures (passerelles pour transférer des opérations ou des données) ainsi qu’en évaluation (fonctionnement des applications, mesure des performances mises en place etc.).

Côté humain, il doit savoir communiquer avec toute les parties prenantes (développeurs, le personnel informatique ou dirigeants de l’entreprise) et être capable de fédérer chaque équipe avec lesquelles il travaille.

L’Ingénieur DevOps est l’un des postes les mieux rémunérés. De toute évidence, le salaire dépend de plusieurs facteurs tels que : l’entreprise, les compétences, la géographie, etc. À noter qu’il est nécessaire d’avoir un diplôme d’Ingénieur en informatique généraliste de niveau Bac +5, pour accéder à ce poste.

Selon une récente étude Indeed, de plus en plus d’entreprises recherchent des ingénieurs DevOps. Le nombre d’offres d’emploi est passé de moins de 1% en 2012 à plus de 24% en 2017. Ces professionnels ont également l’Ingénieur Devops dans la liste des meilleurs emplois en Amérique.

Data Analyst

Métier né du Big Data, le Data Analyst (ou Analyste de données) est rattaché à la direction des systèmes d’information d’une société. Il est le responsable de toutes les opérations des bases de données.

Le Data Analyst est en charge de l’exploitation des informations, il doit savoir maîtriser un grand nombre d’outils et de techniques statistiques informatiques (Microsoft, SQL, Google Analytics, Spark, Javascript, Google AdWords, Tableau…). Un Data Analyst doit également disposer de fortes compétences en calcul et dispose d’une bonne perception visuelle de l’information (graphiques, diagrammes, tableaux etc.).

Avec l’expérience, il peut évoluer jusqu’à des fonctions de Data Scientist, spécialiste de « top niveau » du data, qui explore et examine à un plus haut niveau les données de multiples sources dispersées.

Les missions du Data Analyst sont :

  • recueil, traitement et étude des données statistiques
  • production des analyses et recommandations
  • traitement et contrôle de qualité des données
  • analyse, interprète et présente les résultats à l’aide de différents outils et techniques
  • maintenance de base de données

À la sortie d’école (Écoles Ingénieur en informatique, Master en marketing ou en statistiques, Master Big Data) un Data Analyst Junior touche un salaire annuel d’environ 36 000 euros.

Après quelques années d’expérience cependant, le Data Analyst peut évoluer vers le poste de Data Scientist lui permettant de gagner un salaire annuel de 60K€.

Tout comme le Data Scientist, la demande d’Analyste de données est en pleine croissance. Quel que soit leur secteur, les entreprises vont devoir recruter massivement ce type de profils dans les années à venir.  estime à 137.000 le nombre d’emplois qui seront créés d’ici 2020 sur le marché français du big data, qui pèsera alors quelque 9 milliards d’euros.

Et vous, quel sera votre futur job ?

Vous souhaitez changer de job ou obtenir plus d’informations ? N’hésitez pas à nous contacter et à consulter nos offres d’emploi en cliquant sur ce lien.

L'auteur Laura Peignard

Growth Hacker

Laura Peignard
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation