Innovations et Technologies

Les cinq étapes du Design Thinking

3 septembre 2019

Le Design Thinking est un processus qui cherche à comprendre les utilisateurs, à remettre en question les hypothèses, à redéfinir les problèmes et à créer des solutions innovantes de prototypage et de test. La méthode se compose de 5 phases : empathie, définition des besoins, idée, prototype et test que nous verrons un peu plus loin dans cet article 😉

Pourquoi le Design Thinking est-il si important ?

Le monde est devenu de plus en plus interconnecté et complexe, et le Design Thinking offre un moyen de faire face à tous ces changements d’une manière plus centrée sur l’être humain. Au cours des dernières années, il est devenu crucial de d’agir face aux changements rapides de notre environnement et de nos comportements.

Les équipes de conception ont recours au Design Thinking pour s’attaquer à des problèmes mal définis et de se concentrer sur ce qui est le plus important pour les utilisateurs. Il offre aujourd’hui un moyen de creuser un peu plus loin dans la résolution de problèmes.

Le Design Thinking aide les concepteurs à effectuer le type de recherche approprié, à créer des prototypes et à tester des produits et des services afin de découvrir de nouveaux moyens de répondre aux besoins des utilisateurs.

Il est devenu de plus en plus populaire au cours des dernières années, car il a joué un rôle clé dans le succès de nombreuses organisations telles que Google, Apple et Airbnb, notamment. Cette façon de penser est maintenant enseignée dans les principales universités du monde.

Le Design Thinking améliore chaque jour le monde qui nous entoure grâce à sa capacité à générer des solutions innovantes. Cela ouvre une toute nouvelle façon de penser et propose un ensemble de méthodes pratiques pour vous aider à appliquer ce nouvel état d’esprit.

Les cinq étapes du Design Thinking

Hasso Plattner de l’institut de Design de Stanford décrit la conception en tant que processus en cinq étapes qui sont les suivantes :

  • Étape 1 : Faites preuve d’empathie – Recherchez les besoins de vos utilisateurs

La première étape du processus de conception vous permet d’acquérir une compréhension « empathique » du problème que vous essayez de résoudre, généralement par le biais de recherches sur les utilisateurs. L’empathie est cruciale pour un processus de conception centré sur l’être humain, car elle vous permet de mettre de côté vos propres hypothèses sur le monde et d’obtenir un véritable aperçu des utilisateurs et de leurs besoins.

  • Étape 2 : Définissez – Énoncez les besoins et les problèmes de vos utilisateurs

Dans l’étape « définir », vous accumulez les informations que vous avez créées et recueillies lors de l’étape « empathie ». Vous analysez vos observations et les synthétisez pour définir les problèmes fondamentaux. Vous devez toujours chercher à définir l’énoncé du problème d’une manière centrée sur l’être humain.

  • Etape 3 : Idée — Défiez les hypothèses et créez des idées

Les concepteurs sont prêts à générer des idées au moment où ils atteignent la troisième étape de la conception. Le solide bagage de connaissances des deux premières phases signifie que vous pouvez commencer à « penser autrement », à rechercher d’autres moyens de voir le problème et à identifier des solutions innovantes au problème existant.

  • Étape 4 : Prototype – Créer des solutions

Il s’agit d’une phase expérimentale visant à identifier la meilleure solution possible pour chacun des problèmes identifiés au cours des trois premières étapes. Les équipes de conception produiront un certain nombre de versions peu coûteuses et à échelle réduite du produit (ou des fonctionnalités spécifiques présentes dans le produit) afin d’examiner les solutions aux problèmes générés au cours de l’étape précédente.

  • Étape 5 : Test – Essayez vos solutions

Les concepteurs ou les évaluateurs testent rigoureusement le produit complet en utilisant les meilleures solutions identifiées lors de la phase de prototypage. Il s’agit de la phase finale du modèle, les résultats générés servent souvent à redéfinir un ou plusieurs problèmes supplémentaires. Les concepteurs peuvent ensuite choisir de revenir aux étapes précédentes du processus pour effectuer d’autres itérations, modifications et ajustements afin d’éliminer les solutions de rechange.

Source : https://www.interaction-design.org/literature/topics/design-thinking

Vous avez un exemple personnel d’application du design thinking ? Venez-nous en parler ! 

L'auteur Laura Peignard

Growth Hacker

Laura Peignard
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
ou
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation